fbpx
Copywriting

Copywriting : 7 clés pour vaincre le syndrome de la page blanche

Copywriting digital

En copywriting, manquer d’inspiration est monnaie courante.  Le fameux syndrome de la page blanche… Ça vous parle aussi ?

Mais faisons d’abord ensemble un petit tour d’horizon. 

Qu’est-ce que le copywriting ?

Ce mot qui fait écarquiller les yeux… Qui réveille le mal de tête… La goutte de sueur sur le front…

Le Copywriting, c’est l’art de vendre à travers les mots. En d’autres terme, c‘est une compétence indispensable qui aide à vendre, et ce peu importe le secteur d’activité et le type d’offres. 

C’est être capable d’écrire des messages percutants et convaincants à destination de vos visiteurs, lecteurs, prospects et futurs clients pour créer une émotion forte, les pousser à l’action et en faire des clients. 

Pour ce faire, il faut être en mesure de comprendre leur besoin et y répondre, précisément. Vous connaissez votre cible et savez ce qu’elle recherche, l’objectif est donc de la faire rêver, voyager, la transporter, et lui montrer que votre offre est la solution à ses problèmes.

Les mots, pierre angulaire de votre activité

Les mots doivent raconter une histoire et susciter de l’émotion. Ce ne sont pas seulement des mots, c’est tout un panel d’émotions que vous dégagez dans vos textes de vente, dans vos mails, à travers votre communication digitale.
Grâce à eux, vous créez une connexion et de la confiance… 
Et c’est généralement à ce moment-là que nous bloquons.

Copywriting page blanche

Trouver les bons mots, écrire, trouver l’inspiration… C’est le trou noir, un vrai casse-tête…  On se retrouve face à la page blanche et c’est l’angoisse…

Ce fléau touche la majorité des copywriters et autres rédacteurs. Même les meilleurs ! Du blogueur en manque d’inspiration pour son article, au copywriter qui ne sait pas comment débuter sa page de vente ou ses newsletters, en passant par le chanteur qui bloque dans ses textes. Ou encore l’écrivain qui n’arrive pas à commencer ou terminer son roman….

Vous l’aurez compris, tout le monde passe par là. Une fatalité ? Non, loin de là !

Ne cherchez plus, ici vous êtes entre de bonnes mains, je vais vous partager 7 clés IMPARABLES pour éviter la paralysie dans votre copywriting et surmonter le syndrome de la page blanche.

Sommaire

1. Entraînez-vous pour améliorer votre copywriting


Le copywriting, c’est aimer écrire et savoir écrire

On ne s’improvise pas copywriter, on le devient : on se forme, on s’entraîne, on s’améliore encore et toujours. Quel que soit le moyen que vous utilisez, en autodidacte ou avec une formation en ligne, l’important est que vous vous entraîniez à écrire.

Pas de mystère, rien ne remplace la pratique. Entraînez-vous donc : rédaction d’un article de blog, newsletter, séquences mail, ou encore la fameuse page de vente, il y a toujours de quoi écrire !

Cependant, il y a écriture et écriture persuasive, et l’objectif est de passer de l’une à l’autre. Comment ? Tout simplement en s’exerçant. 

Prenons un exemple concret :  votre client propose un programme de coaching minceur qui lui tient à cœur, sur lequel il s’est beaucoup investi, et vous devez rédiger sa page de vente sur laquelle il mise énormément. Oui, ça met la pression…

Et c’est un entraînement dans des conditions réelles, quoi de mieux pour progresser en copywriting…

Gardez le thème de base pour ne pas vous éparpiller, mais pensez maintenant à quelque chose de plus léger, moins lourd de conséquences pour votre client, et laissez aller votre imagination… 

Inspirez, expirez et écrivez

Inspirez, expirez et écrivez… Écrivez tout ce qui vous passe par la tête, laissez sortir, peu importe que ce soit brouillon, que ça parte dans tous les sens. Ne pensez pas à la tournure des phrases, ni à la syntaxe, ni à l’orthographe…  Tout, absolument tout doit sortir !

La pression retombe… un peu. Le but ici est d’écrire, encore et encore afin de vous entraîner et de “muscler” votre écriture. Comme dans tout effort, le démarrage est le plus difficile. Écrire, même machinalement, aide à progresser en copywriting. C’est le meilleur moyen de passer de l’écriture “simple” à l’écriture persuasive.

En laissant aller vos pensées, vos idées et votre stylo, vous créez alors des connexions avec votre cerveau, et cela permettra de vous débloquer. Au bout de quelques minutes, vous serez déjà capable de dégager des idées directrices et commencer ainsi la base du sujet et votre plan d’action.

Cette technique est vieille comme le monde mais elle est efficace contre le syndrome de la page blanche. Vous vous améliorez dans votre façon d’écrire, et votre copywriting n’en deviendra que meilleur.

2. Stoppez votre copyrwriting quand vous avez « la tête dans le guidon »

Oui, cela peut vous sembler bizarre, mais c’est une technique qui fonctionne. Je m’explique…

Lorsque nous sommes “dans le jus” et inspiré, on n’a qu’une hâte, c’est de continuer sans s’arrêter.

Seulement le hic, c’est quand savoir s’arrêter…
Eh bien c’est justement à ce moment précis, au lieu de continuer tête baissée, le mieux est de lever le pied et de stopper net son élan.

Je vous vois déjà écarquiller les yeux et vous demander pourquoi : le souci lorsqu’on est “à fond”, c’est qu’on ne sait plus s’arrêter. On veut à tout prix continuer dans cette vibe, et ça se comprend.

Or se forcer à stopper son élan lorsqu’on écrit bien vous permettra d’écrire encore mieux. Si si, je vous assure !

Repos votre cerveau et votre corps.

Ne vous êtes-vous jamais surpris à travailler sur un sujet le soir jusqu’à vous rendre compte que vous avez grignoté des heures précieuses de sommeil ? Le copywriter si ! Allez plutôt vous coucher ! Vous ne vous en rendez certainement pas compte sur le moment mais vous n’êtes pas simplement en train d’écrire, vous êtes aussi dans la peau de votre futur prospect, et cela vous prend énormément d’énergie mentale. Même si, au moment où vous écrivez votre page de vente ou rédigez vos mails, vous vous sentez inspirés, il est important de savoir s’arrêter, de donner du repos à votre cerveau et votre corps.

Revenez le lendemain, l’inspiration sera toujours là parce que vous savez exactement quoi écrire. Ce sera beaucoup plus facile de vous y remettre. Cette technique d’écriture du célèbre écrivain Ernest Hemingway est sans appel. Le but est de savoir s’arrêter au bon moment, votre copywriting n’en sera que meilleur et vous améliorerez également votre stratégie de contenu. 

Testez, faites le régulièrement, vous ne serez pas déçu !

La meilleure façon d'écrire, c'est de toujours vous arrêter quand vous arrivez à bien écrire et que vous savez déjà ce qui va se passer ensuite dans votre histoire. Si vous faites cela chaque jour, vous n'aurez jamais de blocage.

3. Ne suivez pas nécessairement un ordre précis pour votre copywriting

Il n’y a pas de règles précises en termes de copywriting. Suivre scrupuleusement l’ordre ou la structure de texte n’est pas une nécessité absolue. Vous pouvez commencer par la conclusion si vous êtes plus inspirés dans cette partie et passer à l’introduction, comme faire la partie 3 de votre plan de texte avant la partie 2. 

Les plus grands copywriters ont aussi une écriture fragmentée. Le copywriting est un art, et écrire requiert un certain recul sur notre manière d’aborder les différentes parties d’un plan de texte.
Et croyez-moi, l’écriture linéaire n’est pas LA solution. Certains peuvent y arriver mais elle demeure peu productive.

Combien parmi nous avons écrit un texte de vente en suivant soigneusement l’ordre et nous sommes retrouvés à bugger sur une certaine partie ? 

Totalement bloqué, en manque d’inspiration…  Et rebelote… Retour à la page blanche, la frustration et des heures, voire même des jours de procrastination…

Le plus important, même si c’est déstructuré, c’est de pouvoir écrire, poser ses idées sur papier et continuer d’avancer. Cela vous permettra de générer des idées et produire du contenu qualitatif.

On peut toujours y revenir, reformuler, corriger et restructurer proprement. Ne soyez pas trop exigeant avec vous-même, cela risquerait d’être contre-productif, ce n’est pas le but. Commencez là où votre inspiration vous guide… Votre structure de texte pourrait même changer en beaucoup mieux !

Guide du Copywriter

Vous bloquez au niveau de votre structure de texte ? Ne cherchez pas plus loin ! 
Téléchargez gratuitement le Guide du Copywriter et découvrez comment mettre en place votre plan d’action en 8 étapes pour produire du contenu impactant !

4. Prenez des pauses !

Comme je l’ai écrit plus haut, écrire est un exercice constant, donc un grand mangeur d’énergie… mentale.
Écrire plusieurs heures d’affilée requiert beaucoup de concentration, mais nous vide également de notre énergie cérébrale, le cerveau ne fonctionne plus de manière optimale.

C’est là que les pauses s’imposent ! Les plus grands copywriters le diront.
Je parle ici de vraies pauses, pas celles où on se connecte à son smartphone qui continue de bombarder notre cerveau d’informations inutiles à ce moment-là.

Le but est de se vider complètement la tête, de se déconnecter et de s’accorder un vrai moment de répit mental. Vous pouvez opter pour une petite sieste réparatrice – 20 minutes suffisent – ou un peu de sport : yoga, marche…

Peu importe tant que ce moment vous est complètement dédié et vous permet de remplir votre jauge d’énergie physique et mentale. L’effet de ces pauses est sans conteste, vous revenez “à neuf”, votre énergie est renouvelée.

S’imposer des pauses doit absolument faire partie de votre stratégie de travail, votre productivité est décuplée et votre contenu, de meilleure qualité.

Petite astuce pour vous aider : testez la technique Pomodoro, qui se présente sous la forme de cinq étapes.

  1. Décider de la tâche à effectuer
  2. Régler le pomodoro (minuteur) sur 25 minutes*
  3. Travailler sur votre tâche jusqu’à ce que le minuteur sonne et la noter comme faite
  4. Prendre une courte pause (5 à 10 minutes)
  5. Tous les quatre pomodoro, prendre une pause un peu plus longue (20 à 25 minutes)

*Ces 25 min correspondent à la durée moyenne pendant laquelle le cerveau peut se concentrer sur une chose sans faillir.

Recharger vos batteries et repartez de plus belle !

5. Aidez-vous de votre audience ou d’un partenaire d’écriture 

Vous connaissez le dicton : “Seul, on va vite, ensemble on va plus loin.”
Le copywriter ne déroge pas à la règle ! Nous avons toujours besoin d’un regard extérieur et ce, quel que soit le domaine.

Demandez conseil à votre audience, à vos lecteurs, ou une personne qui connaît votre travail et votre style d’écriture. Cette technique vous permet de créer et rédiger du contenu qui intéresse votre public cible, sans manquer d’idées ! De plus, vous récoltez du feedback sur ce que vous avez déjà écrit.

C’est un processus d’écriture intéressant et un moyen efficace d’avoir toujours des idées fraîches à exploiter.  Ce qui coince chez vous peut tout à fait être clair chez les autres.

Faites confiance à vos lecteurs et aux membres de votre communauté, posez leur directement la question !

Pour cela, rien de plus simple…  Faites un sondage sur des idées de contenu engageant et pertinent que vous souhaiteriez proposer. Si vous bloquez toujours, demandez-leur conseil sur vos anciens contenus.

D’une part, cela vous permet d’exploiter de nouvelles idées et de déverrouiller vos éventuels blocages, auprès des principaux concernés.

D’autre part, vous récoltez du feedback qui vous permettra d’améliorer ou de modifier votre copywriting. 

Votre communauté joue un rôle clé dans votre processus de travail et votre stratégie de communication. Leur position de lecteur est un réel atout et vous apportera un regard neuf qui vous aidera considérablement dans vos créations de contenu. 

Cette méthode ne s’applique pas à tous, mais à défaut l’aide d’un partenaire d’écriture, un ami, un collègue, un membre de la famille est tout aussi précieuse et essentielle et vous garantira de très bons résultats.

Boostez votre copywriting en vous autorisant de l’aide. Technique ultra efficace !

Copywriting avatar

6. Renouvellez votre stratégie de copywriting, inspirez-vous ailleurs 

Notre imagination se nourrit de tout ce qu’on lui donne. Au-delà des sources de distractions positives que l’on connaît déjà (Livres, articles de blog, newsletter, podcasts…), le web regorge de ressources inépuisables.

Attention, l’objectif ici est uniquement de générer des idées en allant chercher de l’inspiration ailleurs pour créer votre contenu web et améliorer votre rédaction, plutôt que de rester figé devant sa feuille blanche. Une sorte de petite veille sur votre sujet avant d’écrire.

Ça s’apparente un peu à de la procrastination… Oui, mais productive et contrôlée ! 

Nous ne sommes pas emportés par la procrastination, mais c’est nous qui nous laissons emporter par elle. VOUS choisissez quand ça doit s’arrêter.

La lecture reste l’une des ressources les plus puissantes. Les plus grands copywriters l’utilisent, elle est une source inestimable d’inspiration pour la qualité de vos contenus web. Elle aide à guider la pensée dans la bonne direction lorsque l’on a l’esprit trop confus (ce qui arrive assez souvent…).

Chercher de l’inspiration ailleurs permet de générer de nouvelles idées, de   structurer et rédiger du contenu à forte valeur ajoutée. 

Accordez-vous ces moments de procrastination productive en s’inspirant ailleurs que devant une feuille immaculée. Votre copywriting n’en sera que plus qualitatif. Impact positif sur votre rédaction garanti !

 7. Adoptez une routine d’écriture de grand copywriter

Il n’existe pas de routine spécifique d’écriture. Chacun a sa manière de faire, son moment, ses habitudes et invente sa routine avec le temps. Mais, ce qui est certain, c’est que les meilleurs copywriters ont leur propre routine d’écriture.

Discipline et constance

Le Copywriting nécessite de la discipline et de la constance. Une routine d’écriture vous permet de vous entraîner et de faire vos armes dans la maîtrise du copywriting. L’important ici est de développer une habitude dans le temps, dédiée spécifiquement au copywriting et de l’ancrer dans son quotidien, de manière régulière.

Certains préfèrent le faire le matin, d’autres l’après-midi, et d’autres encore le soir. Le matin reste, selon moi, le moment de la journée idéal pour se consacrer à l’écriture, l’énergie est au rendez-vous.

À vous de déterminer le moment le plus opportun et le plus inspirant pour vous, il doit être exclusivement réservé à la rédaction de vos contenus web, sans pression.

Cela doit rester plaisant pour vous afin que vous puissiez vous consacrer à cette activité sereinement et de développer une routine solide. Faites de ce moment d’écriture une habitude, adoptez un rythme constant.

Créez des habitudes automatiques

Écrivez tous les jours, à des heures précises et respectez- les. Éliminez toute distraction. Pas de secret, votre routine d’écriture doit être stricte.

On ne le dira jamais assez, mais la répétition génère des habitudes et les habitudes nous permettent de développer une discipline, dont nous avons indéniablement besoin. Le cerveau fonctionne par la répétition. Nous conditionnons ainsi notre esprit à écrire avec une bonne cadence.

Cette technique demeure la plus essentielle, elle vous permettra non seulement de vous efforcer et vous entraîner à écrire, peu importe le sujet, mais aussi et surtout de développer et ancrer une routine solide. Cela créera de véritables automatismes et mécanismes pour lutter contre toute forme de blocage, notamment ici celui de la page blanche.

Trouvez votre propre rythme, avancez pas à pas, jusqu’à faire de cette habitude une routine imparable sur le long terme.

La discipline, la rigueur, la constance sont les qualités requises d’un bon copywriter. Adopter une bonne routine d’écriture vous aidera considérablement dans vos créations de contenu.

Vous développerez votre pratique du copywriting pour parvenir à une totale maîtrise, et vous ne pourrez plus vous en passer. Testé et approuvé !

 

Conclusion

Vous voilà parés pour contourner la paralysie de la feuille blanche.

Ces techniques vous aideront à générer plus facilement des idées pour noircir plus rapidement vos feuilles blanches et surtout produire des contenus de qualité.

Le Copywriting est un outil indispensable dans votre boîte à outil en marketing digital. Il fait toute la différence. Il vous permet de dresser une image de marque forte grâce à la qualité et à la valeur de vos contenus digitaux.

Nous avons passés en revue dans cet article les différentes manières d’avoir constamment des idées et ne pas se laisser envahir par l’angoisse de la feuille blanche. Testez, trouvez vos inspirations, vos moments à vous, partagez et amusez-vous !
Transmettez vos messages, avec une aura qui vous est propre, cela vous permettra de vous développer et devenir une marque à part entière.

Quelques ressources utiles pour pousser encore plus loin vos réflexions et inspirations :

  • L’art du pitch, Oren Klaff
  • Storytelling : la machine à fabriquer les histoires et formater les esprits, Christian Salmon
  • A Moveable Feast, la biographie d’Ernest Hemingway

Ne repartez pas sans télécharger votre guide du copywriter, votre indispensable plan d’action pour produire du contenu impactant. C’est cadeau !

Guide du Copywriter

Partagez dans les commentaires les techniques et astuces pour surmonter le syndrome de la page blanche qui fonctionnent pour vous 👇

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.